Vous êtes ici : Accueil

  • Pédagogie universitaire,

Les projets SIP soutenus en 2019 dans le contexte de la loi ORE

Publié le 28 mai 2019 Mis à jour le 12 juin 2019

10 projets d'innovation pédagogique sont soutenus dans le cadre de l'appel à projet exceptionnel SIP-ORE 2019 - initié dans le contexte particulier de la loi ORE, en partenariat avec le programme Learn'in Auvergne du projet I-Site CAP 20-25.

Projets soutenus

Pour un parcours actif de l’étudiant.e en lettres
Porteur de projet : Catherine Milkovitch-Rioux – UFR LCSH

Entrer à l’université
Porteur de projet : Marie Izaute – UFR Psychologie

PRUNE – Parcours pour la Réussite Universitaire des Néo-Etudiants : dispositif pédagogique d’accompagnement en méthodologie universitaire
Porteur de projet : Christine Blanchard & Anne-Laure Foucher – UFR LCSH

Cours d'anglais à distance
Porteur de projet : Gilmour Fontaine – SCLV

REMEDEO - REMEDiation En Orthographe pour étudiants en parcours renforcés
Porteur de projet : Hélène Roth – LCSH

Réussir sa licence – Tutorat séances guidées
Porteur de projet : Isabelle Canet – SPLS

Support pédagogique de remise à niveau en culture générale
Porteur de projet : Isabelle Moulier – Ecole de Droit

TTCM - Transformation du Tronc Commun Mathématiques
Porteur de projet : Laurent Chupin – UFR Mathématiques

Approfondissements disciplinaires et pluridisciplinarité
Porteur de projet : Sébastien Marchand – Ecole de Droit

Test de positionnement - Enseignement renforcé – Histoire
Porteur de projet : Stéphane Le Bras – LCSH
 

Quelques chiffres

  • 10 projets sur 11 déposés seront soutenus et/ou accompagnés par le Pôle IPPA
  • 7715 étudiants potentiellement concernés
  • 83 enseignants impliqués
  • Budget engagé : 46000€

Thématiques des projets

  • Création de dispositifs d’accompagnement des étudiants (tests de positionnement, parcours de renforcement et de remédiation, guides des études, syllabus détaillés, etc.)
  • Développement des approches pédagogiques actives centrées sur l’apprenant (travaux de groupe, projet professionnel de l’étudiant, etc.)
  • Flexibilisation des parcours avec des approches de formation hybrides (articulation présentiel/distanciel et intégration réfléchie du numérique) et à distance
  • Mise en place des modalités d’évaluation des apprentissages des étudiants à visée formative (contrôles continus, évaluations fines)
  • Tutorat pédagogique et méthodologique, individualisé ou en petits groupes, accompagné par les enseignants ou par les pairs
  • Approfondissements disciplinaires et développement des compétences transversales (méthodologie de travail universitaire, analyse critique, réflexivité, compétence rédactionnelle, etc.)